13 août 2017 ~ 0 Commentaire

Prières en celtique ancien

autel

On peut prier en français, ou dans sa langue natale, ainsi que dans les langues celtes d’aujourd’hui comme le breton ou le gallois.

Prier en celtique ancien est une communion avec les ancêtres et apporte une sensation particulière au rituel, cependant il est très difficile de reconstituer le celtique ancien. Aidé en cela des inscriptions anciennes et des comparaisons entre les langues celtes parlées de nos jours.

Je propose ici des prières en celtique ancien tel que reconstruit.

Avant de présenter les textes, je souhaite ajouter des précisions concernant le choix de certains mots utilisés.

Au datif pluriel, les mots se terminent en abo, obo, ibo…

Les verbes sebo, diolco et godio, signifiant honnorer, remercier et prier sont dits sebo, diolco et godio à la première personne du singulier, sebomu, diolcomu et godiomu à la première personne du pluriel.

 

Deo Taranos. Esi deo nemi. Deo Taranin nemi to snibo dede glauon ac goron. Deo Taranin nemi to daran dede nerton ac glauon ac goron. Diolco(mu) to deo Taranon nemi.

Dieu tonnerre. Tu es le dieu du ciel. Tonnerre dieu céleste Il nous est apporté la pluie et la chaleur. Tonnerre dieu céleste Il est apporté à la terre la force, la pluie et la chaleur. Je remercie (nous remercions) le tonnerre dieu céleste.

 

Godio(mu) to Sirnonan ac Grannon. Este deus icacon. Este deus duran. Diolco(mu) to Sironan ac Grannon.

Je prie (nous prions) Sirona et Grannos. Vous êtes les dieux de la guérison. Vous êtes les dieux de l’eau. Je remercie (nous remercions) Sirona et Grannos.

caligraphie 2

Dea Rosmerta. Esi dea betui ac diaras. Dea Rosmertan dede betun in olcasu ac in magoisu ac in uidusu. Diolco(mu) to Rosmertan.

Déesse prodigue qui donne. Tu es la déesse de la nourriture et de la terre. Déesse prodigue, il est apporté la nourriture dans les champs et les bois. Je remercie (nous remercions) la prodigue qui donne.

 

Dea Nantosuelte. Esi dea tegi. Diolco(mu) to Nantosuelte.

Déesse Nantosuelte. Tu es la déesse du foyer, de la maison. Je remercie (nous remercions) Nantosuelte.

 

Deo Gobanos. Esi deo gobanon ac uarinas. Diolco(mu) to Gobanon.

Dieu forgeron. Tu es le dieu des forgerons et des paysans. Je te remercie (nous te remercions) forgeron.

 

Deo Mercurio (Uisucius / Cissonius). Esi deo tectouiron. Diolco(mu) to deo mercurion (Uisuciun / Cissoniun).

Dieu Mercure (Uisucius / Cissonnius). Tu es le dieu des voyageurs. Je te remercie (nous te remercions) Mercure (Uisucius / Cissonius).

 

On peut célébrer cet éloge des divinités citées pour les diolcatoi (remerciements)

 

Diolco to deo taranin nemi to snibo dede glauon ac goron.

Diolco to dea Nantosuelte tegi.

Diolco to deo Gobanon gobanus ac uarinas.

Diolco to dea rosmerta diaras to snibo dede betun in olcasu ac in magoisu ac in uidusu.

Diolco to deo mercurion (cissoniun/uisuciusn) tectouirus.

Diolco to dea sironan iaci ac deo granon iaci.

 

Merci au tonnerre dieu céleste, qui nous apporte la pluie et la chaleur.

Merci à Nantosuelte déesse du foyer et de la maison.

Merci au forgeron dieu des forgerons et des paysans.

Merci à la prodigue qui donne (terre nourricière) qui nous apporte la nourriture dans les champs et les bois.

Merci à Mercure (Cissonius/Uisucius) dieu des voyageurs.

Merci à Sirona déesse de la guérison et Grannos dieu de la guérison.

 

Diolco to dea Herecura genatan nemi ac diaras ac carantian dumni. Esi inter dumnei ac diara ac nemei.

Merci à la déesse aimée, déesse des saisons, fille du ciel et de la terre, et épouse du monde souterrain. Tu es entre le monde souterrain, la terre et le ciel.

 

Voir aussi les diolcatoi, les remerciements, et les chants de fête dans la rubrique rites.

De la même manière, on peut aussi remplacer Diolco par Sebo pour honorer.

 

Sebo to deo Taranin nemi ac sebo to dea rosmertan diaras. Sebo to deo Mercurion tectouirus. Sebo to dea Herecuran amseron genatan nemi ac diaras ac carantian dumni.

J’honore le dieu tonnerre, dieu céleste. Et j’honore la déesse prodigue de la terre. J’honore le dieu des voyageurs Mercure. J’honore la déesse aimée, déesse des saisons, fille du ciel et de la terre et amour du monde noir.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Seigneurdirige |
Eglise du Christ de Clermon... |
Habitants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournée FJ en Bretagne
| Jeanstune38
| Blog de Pierre-Yves LENOBLE