07 juin 2018 ~ 0 Commentaire

Les mois celtiques

calendrier

fête 2

ci-dessus, reconstitution du calendrier de Coligny à partir de ses fragments, présentation d’une année lunaire type. (cliquez sur l’une ou l’autre des images pour agrandir)

barres - Copie

ci-dessus, représentation simplifiée des plaques du calendrier de coligny et le nom des mois (cliquez pour agrandir l’image).

Le calendrier de Coligny, d’origine Sequani ou Ambari, est le calendrier lunaire de référence pour l’étude actuelle des celtes, nations distinctes se définissant entre eux par leur propre nom de tribu. Il est possible que d’autres formes de calendriers eurent existé chez d’autres nations celtiques autres que les Sequani et les Ambari, mais nous n’en avons aucune trace si ce n’est le calendrier lunaire Saxon ancien décrit par Bede Venerabilis, lequel est très proche du calendrier sequani dans son organisation.

 

Outre la mention de Ciallos, le treizième mois, placé avant le mois de Samon ou avant le mois de Giamon, il existe douze mois lunaires. Ces mois ont été traduits difficilement. Certains de ces mois comportent la mention Tiocobrextio, ce terme est traduit par le jour des incantation, ou le jour de la justice. On peut aussi voir en ce mot le jour de rassemblement avec le roi, par son rapprochement à l’Irlandais Comh righ, et dont la date de la réunion se situe à la pleine lune (outre cantlos), rejoignant ainsi les écrits de Tacite. Je propose une étude ayant pour base la langue galloise, la plus proche du breton et par ailleurs la plus semblable au celtique ancien. Tout en présentant aussi les études officielles.

 

Le premier mois est Samon, il est dit le mois de l’été bien qu’il soit sensé se situer à la fin des récoltes. Le fait est que la mention des trois nuits de Samon ont été rapprochés aux trois nuits de Samain. Il est dit mois de l’été car l’été se dit Samhradh en irlandais et en gaelique. l’été se dira toutefois Hanv en breton et Haf (hav) en gallois. Il est avancé que le S serait devenu H, et le M serait devenu V, de sorte que Sam devienne Hav. Le treizième mois peut le précéder à une époque précise du cycle des années.

Il existe deux interprétations quand à la période de Samonios. Ceux ayant vu par l’inscription des trois nuits de l’été, Tri Noux Samoni, ou Trinosam, les trois nuits de Samain selon la tradition d’Irlande, placent le mois de Samonios vers le mois de novembre. Tandis que ceux ayant identifié Samonios comme étant le mois de l’été, par opposition à Giamonios le mois de l’hiver, et en parallèle entre le mois celtique de Elembiuios avec le mois attique de Elaphebolion, placent le mois de Samonios vers le mois de juin soit proche du solstice d’été.

 

Le second mois est Duman. Il est dit le mois sombre ou noir, car noir et sombre se disent dubh en irlandais et gaelique, du en gallois et breton. cela peut aussi évoquer le monde souterrain appelé dumnos. ce mois est aussi nommé le mois des fulmigations. Cependant, en gallois dwm devenu dydd signifie jour, lumière du jour, lumière. 

 

Le troisième mois est Riuros. Il est dit mois des gellées, rhew en gallois, reo en irlandais. mais on trouve aussi en gallois Rhywrai, quelques uns, quelqu’un. Ou encore Rhywr, le hero, l’homme puissant. Un autre théorie rapproche le mois de Riuros avec le mot gallois rhef (riv) signifiant épais, gras.

 

Le quatrième mois est Anaganti, dont la traduction reste difficile. Il a été traduit pas le mois où on ne voyage pas, soit an ag. En gallois, les termes Naga et Nagio signifient refuser, interdire

 

Le cinquième mois est Ogron, Il est dit le mois du froid, par une étrange relation avec l’irlandais ancien Uar et le gallois Oer. Cependant, le gallois désigne Ogron par le tamis, le fait de tamiser. Ograid, devenu Gograid, signifie tamis plein. Ograf, devenu Gograf, signifie tamiser, utiliser un tamis. Ogr, devenu Gogre, signifie tamis, passoire. 

 

Le sixième mois est Cutios ou Gutios. Il est dit le mois de la voix, des « invocations », par rapprochement à l’irlandais guth. En gallois, Gwt désigne les intestins, les boyaux. Cela est probable car l’inspection des entrailles après le sacrifice était pratiqué par les saronides. En latin, cutios est la peau.

 

Le septième mois est Giamon. Il est dit le mois de l’hiver, en irlandais geimheadh, en gaelique geamhradh. En Gallois et breton, le M initial est devenu V, Ainsi l’hiver est Goanv en breton et geaf (giav) en gallois. Il est nommé ainsi bien que, du fait de son opposition au mois de Samon, Giamon correspond au début des semis. Le treizième mois peut le précéder à une époque précise du cycle des années. Au cours de ce mois a lieu le Tiocobrextio de Giamonios.

 

Le huitième mois est Simiuisonnios, le mot Simiuis est d’ailleurs inscrit sur la plaque du mois de Ciallos « Ciallos sonnocingos simiuis pan taran » – autre mois, cette nuit est offerte (…) lors du tonnerre ». Ce mois est dit mois du printemps par de curieux rapprochements. De manière plus plausible, ce mois est appelé le mois du demi-soleil.

Le mot gallois Symyn devenu Swm signifie en grand nombre, en grande quantité. Les termes gallois Gwyso, Gwyio, Gwysiaf, signifie demander une présence, demander d’apparaître, inviter. Simiuis, décliné en Simiuisonnios, peut alors signifier Grande Invitation, demander une présence en grande quantité. Et de fait, la mention sur la plaque de Ciallos devient « Autre mois, cette nuit est offerte pour le grand rassemblement lors du tonnerre ». Au cours de ce mois a lieu le Tiocobrextios de Simiuisonnios.

 

Le neuvième mois est Equos. On remarque la forme latine QU. Il est dit le mois du cheval par son rapprochement au latin Equo, ce qui est possible car le calendrier témoigne d’une influence romaine. Equo peut aussi être rapproché de l’irlandais Eachai signifiant aussi cheval. 

 

Le dixième mois est Elembiu. Il est dit le mois du cerf, rapproché au gallois Elain signifiant jeune cerf, faon, biche. En gallois, Byw est ce qui est vivant. Elembiu est le jeune cerf vivant, la jeune biche vivante. En anglais et Gallois, Elm signifie par ailleurs Orme, d’où provient d’ailleurs le nom de la tribu des Lemovici, de Lemo, l’orme. Cela étant, les bois du cerf sont aussi liés au monde souterrain que l’est l’arbre. Au cours de ce mois a lieu le tiocobrextio de Elembiuios.

Nous pouvons relever une intéressante comparaison avec le mois lunaire attique grec Elaphebolion, vers le mois de mars, seulement dans le car où nous observerions samonios à partir de l’été. Le mois de Elaphebolion était consacré à Artémis Elaphebolos, soit Artémis chasseresse des cerfs.

 

Le onzième mois est Edrini, ou Aedrini. Il est dit le mois de la chaleur, par des rapprochements troubles. En celtique ancien reconstruit, Adis est avancé comme étant le feu, et proviendrait du viel irlandais Aed. En gallois, Aidd signifie ardeur, passion.

Cependant, Edrini ressemble fort au mot gallois Ederyn devenu Adar, et signifiant oiseau, petit oiseau

 

Le douzième mois est Cantlos. Il est dit le mois du chant, par rapprochement au mot gallois cathl signifiant chant ou poème. Par ailleurs, les termes gallois Cantel et Cantelog signifient être plein, déborder. Au cours de ce mois a lieu le Tiocobrextio de Cantlos.

 

Le mois dit treizième mois ou mois intercalaire se nomme Ciallos, il se place avant le mois de Samon dit le mois de l’été, ou avant Giamon dit le mois de l’hiver. La plaque de Ciallos est incomplete mais elle porte une inscription précise « Ciallos Mid XIII Lat CCCLXXXV Sonnocingos simiuis (p)an Taran ». Lat se réfère à l’Irlandais La, au gaelique latha, et signifiant  jour. Il indique le nombre de jours dans une année lunaire comprenant un mois  intercalaire, soit une année de 385 jours. Tandis qu’une année lunaire dépourvue de mois intercalaire comporte 355 jours, de fait le calendrier lunaire celtique est incompatible avec le calendrier solaire grégorien comportant 365 jours. Mais grâce aux mois intercalaire, les dates sont remises plus ou mois à leur place. Mid indique le mois, Mid XIII signifie mois 13, il indique qu’il s’agit du mois intercalaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Seigneurdirige |
Eglise du Christ de Clermon... |
Habitants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournée FJ en Bretagne
| Jeanstune38
| Blog de Pierre-Yves LENOBLE