03 novembre 2019 ~ 0 Commentaire

Lughnassad – Lammas, le rassemblement

aulos - Copie (2)

 La célébration estivale du milieu de la période claire, est généralement appelée Lughnassad en référence aux récits irlandais de la première partie du VIIe siècle. Elle est aussi nommée  Lammas généralement utilisé dans les pays anglo-saxon et semblant se rapprocher d’une fête ancienne dont le mot est une contraction, de Lamb et mass signifiant masse d’agneau, ou loaf mass signifiant masse de pain. Le mot ancien, en anglais, semble avoir été hläfmaesse. Cela entend qu’un banquet ou offrande était composé de pain et ou d’agneau. On parle aussi, en référence à l’archéologie, des dix nuits de grannos ou Decamnoctiatis Granni.

Cette fête estivale, marquant le milieu de la période claire, peut être célébrée de deux manière, soit une date solaire fixe étant généralement le 1er aout, ou une date lunaire en tenant compte des mois intercalaires. Le mois lunaire étant généralement retenu, est celui de Mid Elembiuios, le mois du cerf, et ou de l’orme. Le Tiocobrextio, lequel semble signifier le jour avec le roi.Toutefois, cette date pose un dileme par rapport au mois de l’été et au mois de l’hiver, si nous considérons Mid Samonios comme étant le mois de l’été (clair) et Mid Giamonios le mois de l’hiver (sombre). Tandis que Samonios, et les trois nuits de Samonios, ont particulièrement été perçus comme étant les trois nuits de Samain vers novembre par ceux observant les récits irlandais.

Il existait, au sanctuaire des trois Gaules bâti par le souhait de Agrippa et située à Lugdunum, un rassemblement du conseil des trois Gaules durant le 1er aout du calendrier romain, qui était aussi une fête célébrant l’empereur romain Auguste. Lugdunum était le point de jonction des fleuves et chemins permettant d’acceder à tous les lieux des Gaules. Strabon nous décrit la ville de Lugdunum et son santuaire de cette manière, au livre XLVI (46) chapitre XI (11) «  Comme la ville de Lugdunum s’élève au centre même de la Gaule et que, par sa situation au confluent de deux grands fleuves et à proximité des différentes parties de la contrée, elle en est pour ainsi dire l’acropole ou la citadelle, Agrippa l’a choisie pour en faire le point de départ des grands chemins de la Gaule« , ainsi qu’au livre XLIII (43) chapitre II (2) « La ville même de Lugdunum, qui s’élève adossée à une colline, au confluent de l’Arar et du Rhône, est un établissement romain. Il n’y a pas dans toute la Gaule, à l’exception cependant de Narbonne, de ville plus peuplée, car les Romains en ont fait le centre de leur commerce, et c’est là que leurs préfets font frapper toute la monnaie d’or et d’argent. C’est là aussi qu’on voit ce temple ou édifice sacré, hommage collectif de tous les peuples de la Gaule, érigé en l’honneur de César Auguste : il est placé en avant de la ville, au confluent même des deux fleuves, et se compose d’un autel considérable, où sont inscrits les noms de soixante peuples, d’un même nombre de statues, dont chacune représente un de ces peuples, enfin d’un grand naos ou sanctuaire« .

 

Il y a aussi deux manières d’interpreter cette date. Ceux observant les récit irlandais, voient en la fête de Lughnassad, la célébration donné par Lugh en l’honneur de sa mêre adoptive Taitiu, laquelle avait défriché un terrain pour permettre aux humains de cultiver le sol, et ayant trépassé d’épuisement. Lugh a été rapproché à Mercure, nous pourrions de même rapprocher Taitiu de Rosmerta la déesse terre prodigue.

Une autre interpretation est celle de la célébration du soleil, incarné par Phebus ou Apollon, lequel fut associé au dieu celtique Grannos dont le nom signifie soleil. De fait, le milieu de la période claire semble être bien adapté à honnorer le soleil sous le nom de Apollo Grannos, lequel fut aussi dédié aux fontaine et aux sources.

En Germanie, Apollo Grannos semble avoir été célébré durant la période estivale vers le mois d’aout. Apollon et Diane ont été célébrés par une dédicace le « 13 aout » vers l’actuel Stockstadt près de Frankfurt étant alors la Germanie, une dédicace a aussi célébré Apollo Grannos le « 18 aout » vers l’actuel Alzey, également près de Frankfurt dans l’ancienne Germanie. Une autre dédicace célèbre les dix nuits de Grannos sur l’ancien territoire de la nation Lemovici. (reference : http://www.deomercurio.be/fr/festae.html ). Cependant, ces dix nuits de grannos n’apparaissent pas sur le calendrier de Coligny retrouvé sur l’ancien territoire Sequani. Il peut être probable que les nations celtiques aient eu des calendriers différents, commes les cité-états grecs avaient leurs propres calendriers et des fêtes différentes.

 L’inscription des dix nuits de Grannos a été posé par un vergobret, dont Jules Cesar nous en rappelle la fonction de magistrat dans le livre 1 chapitre XVI « Ce dernier occupait la magistrature suprême que les Héduens appellent vergobret, fonctions annuelles et qui confèrent le droit de vie et de mort« . L’inscription ayant été trouvé en territoire Levovici indique que ces derniers désignaient aussi chaque année un vergobret. Cette inscription, évoquant par ailleurs une fontaine dédiée à Mars, est un mélange de latin et de celte,elle dit « Postumus Dumnorigis Filius Vergobretus Aquam Martiam Decamnoctiatis Granni De Sua Pecunia Dedit« , signifiant « Postumus, fils du roi du monde noir, et vergobret, aux eaux de Mars, pour les dix nuits de Grannos, a donné de sa poche son offrande« .

Nous pouvons par ailleurs, trouver une concordance avec les dix nuits de Grannos, ou les dédicaces à Grannos fixés au mois de juillet du calendrier romain, et les jeux Apollinaires romains lesquelles se déroulaient le 13 juillet et pouvaient durer huit jours.

Ainsi, durant le milieu de la période claire, en plus du banquet rituel, peuvent être célébrés le soleil et les sources sous le nom de Grannos, la terre prodigue sous le nom de Rosmerta et la protection bienveillante sous le nom de Mercure.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Seigneurdirige |
Eglise du Christ de Clermon... |
Habitants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournée FJ en Bretagne
| Jeanstune38
| Blog de Pierre-Yves LENOBLE